Eric Vannier

Histoire du Mont-Saint-Michel

Situé en Basse-Normandie, dans le département de la Manche, le Mont-Saint-Michel est un joyau du patrimoine français.

En 709, l’archange Saint Michel apparait à l’évêque Saint Aubert et lui ordonne de bâtir une église en son honneur sur le Mont Tombe, un rocher de granit perdu dans une vaste baie, continuellement battue par les plus grandes marées du monde. C’est alors que le Mont-Saint-Michel est né.

mont-saint-michel-5

Devenu haut lieu de pèlerinage, des rois de France et des pèlerins venus de toutes les provinces d’Europe entreprirent la traversée de la baie et participèrent à la renommée grandissante du Mont-Saint-Michel.

S’ensuivent plus de 1300 années de développement et de construction. Une vaste église abbatiale fut dressée au sommet et entourée par des remparts, des tours et des constructions militaires diverses.

Véritable symbole de la résistance héroïque face aux Anglais lors de la guerre de Cent Ans, le Mont-Saint-Michel devint sous Louis XI une prison qui perdura bien après la Révolution. Mais au XIXe siècle, Napoléon III décida de fermer la prison après de nombreuses dénonciations et pamphlets rédigés par des personnalités telles que Victor Hugo, Flaubert ou encore Théophile Gautier. Le Mont-Saint-Michel fut alors classé au titre des Monuments Historiques en 1874 et subit de nombreuses rénovations.

Le Mont Saint Michel est également connu pour l’hospitalité légendaire d’Annette et de Victor Poulard. Dans l’Auberge de La Mère Poulard, ils accueillaient les pèlerins après leur longue traversée de la baie et leur offraient la traditionnelle et célèbre omelette cuite au feu de bois.

omelette-la-mere-poulard

Depuis 1979, le Mont-Saint-Michel est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Surnommé « Merveille de l’Occident » ou encore « Pyramide des Mers » depuis le Moyen-Age, le Mont St Michel a aujourd’hui une renommée internationale et accueille plus de trois millions et demi de visiteurs par an.

Par son histoire intense et diverse, le Mont Saint Michel est successivement un monastère, un centre culturel et spirituel du christianisme, un lieu de pèlerinage et de dévotion, mais le Mont est aussi une citadelle tout comme il a été une prison. Ses différentes facettes l’ont profondément inscrit dans l’histoire de France et font de lui bien plus qu’une commune française. Il est un symbole fort de spiritualité et représente à l’international la culture occidentale et française.