Eric Vannier

Eric Vannier Maire du Mont Saint-Michel

Eric Vannier a été maire du Mont-Saint-Michel pendant 24 ans. Elu pour la première fois en 1983, il a eu l’honneur d’être le plus jeune maire de France et d’être réélu jusqu’en 2001, puis de 2008 à 2014. En reconnaissance de sa longévité dans ses fonctions d’élu et pour avoir donné pendant 24 années le meilleur de lui-même au service des Montois et du Mont St Michel, Eric Vannier a été nommé maire honoraire du Mont Saint Michel en avril 2014. Cette distinction honore une longue carrière au service de l’intérêt général en tant qu’ancien maire du Mont Saint Michel, conseiller général de la Manche et conseiller régional de Basse-Normandie.

Au cours de sa carrière publique, il s’est illustré par ses nombreuses actions entreprises pour l’amélioration de la vie des Montois, la revalorisation touristique, économique et culturelle du Mont St Michel et son rayonnement national et international. Son parcours de maire est marqué par le « Grand Projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel » qu’il a porté et soutenu avec énergie auprès de l’Etat, de la région Basse-Normandie, du département de la Manche et de la commune du Mont Saint-Michel. Ce chantier qui s’achèvera en 2015 est à ce jour le plus grand projet écologique du XXIème siècle et marquera à jamais l’histoire du Mont Saint Michel.

Dès son arrivée à la tête de la municipalité du Mont-Saint-Michel en 1983, Eric Vannier a plein d’ambition pour cette commune qu’il affectionne tant et qu’il a appris à connaître intimement dès son plus jeune âge. Il se met à l’œuvre pour transformer en profondeur la commune du Mont Saint Michel et améliorer le quotidien de ses habitants.

Eric-Vannier-maire-du-mont-saint-michel

L’amélioration du quotidien des Montois

Il pense d’abord à la sécurité des Montois et du Mont Saint Michel. Ceci aboutira au cours des ans à la mise en place d’un système de surveillance centralisée des alarmes et d’une vidéo-surveillance pour veiller à la protection des habitants et du patrimoine montois. De la même manière il contribue à la réorganisation de l’équipe des pompiers réunissant pompiers professionnels et volontaires, agents de sécurité et Montois et à la mise en place d’un plan communal de sécurité.

Le maire du Mont St Michel durant ses mandats a également modifié l’organisation des équipes municipales, ce qui a conduit à l’augmentation du nombre de policiers municipaux pour assurer la protection et le bien-être des habitants du Mont et des visiteurs du Mont Saint Michel.

mont-saint-michel-histoire

A son initiative, le syndicat d’assainissement regroupant les communes d’Ardevon, de Beauvoir et du Mont St Michel est créé et permet la réalisation d’un projet d’assainissement pour enfin mettre un terme à la pollution du fleuve Couesnon par le déversement des eaux usées.

Le « Grand Projet de Rétablissement du Caractère Maritime du Mont Saint Michel »

Ce projet initié en 1983 par Eric Vannier permet de préserver le caractère insulaire unique du Mont Saint-Michel qui est menacé par l’action naturelle des marées qui accumulent 100 000 tonnes de sédiments chaque année. Ce phénomène, selon les experts, aurait conduit au rattachement irréversible du Mont St Michel au continent d’ici 2040.

eric-vannier-mont-saint-michel

Pour faire face à cette menace écologique et environnementale majeure, Eric Vannier a participé au lancement du « Grand Projet de Rétablissement du Caractère Maritime » qui prévoit de construire un barrage pour désensabler la baie par une technique de chasse-marée et un pont-passerelle pour permettre aux marées et au fleuve Couesnon de divaguer autour du Mont Saint-Michel.

En 1995, Eric Vannier signe la convention officielle du projet avec l’Etat, la région Basse-Normandie, le département de la Manche et la commune du Mont Saint-Michel.

En 2009, le barrage sur le Couesnon est achevé et les résultats sur le désensablement sont déjà perceptibles aux abords du rocher.

Les années 2010 à 2012 marquent le début des travaux des installations d’accueil et de transport du public et l’aménagement du nouveau parc de stationnement.

Les navettes sont mises en service à partir de 2012 et en 2014 le pont-passerelle est ouvert à tous pour relier le continent au Mont St Michel.

mont-saint-michel-3

La fin de ce Grand Projet a eu lieu en 2015 avec la destruction de la digue-route et le retour du site à son caractère maritime originel, une immense contribution pour le futur du Mont St Michel.

Le 16 octobre 2015 s’est tenue l’inauguration officielle qui a entériné l’édification du pont-passerelle et la fin de 10 ans de travaux. A cette occasion, le président de la République, François Hollande, était aux côtés d’Eric Vannier pour célébrer le rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel.

Revalorisation culturelle et touristique du Mont-Saint-Michel

Un an après son élection, en 1984, l’ancien maire du Mont-Saint-Michel signe la première convention avec l’Etat définissant les relations entre l’Abbaye et le village. La commune et le monument sont rapprochés, les relations sont suivies et constantes avec les différents administrateurs et le volet culturel du Mont St Michel connaît dès lors un développement fleurissant.

Eric Vannier a également revalorisé le patrimoine communal. Ce sera d’abord le « Centre Normand d’Information et de Rencontre », un espace inédit sur le Mont Saint Michel pour travailler et accueillir des séminaires.

Puis ce sera la réhabilitation de l’ancienne école pour créer un lieu de rencontre pour les Montois et accueillir les artistes souhaitant exposer au sein de la Merveille. Eric Vannier a d’ailleurs déclaré : « C’est une façon de préserver notre patrimoine, l’école deviendra ainsi un lieu de convivialité pour nous rencontrer mais sera également ouverte à tous. La première exposition sera consacrée à la ville japonaise Miyajima avec laquelle nous sommes jumelés ».

mont-saint-michel-4

Eric Vannier participe au « Projet de mise en lumière pérenne du Mont Saint-Michel » en collaboration avec l’Etat, ainsi qu’aux illuminations de Noël, très appréciées par les habitants et les visiteurs. Ces illuminations, outre leur esthétisme, servent aussi à la mise en valeur du Mont, notamment de son Abbaye. Eclairé, ce monument architectural grandiose est sublimé au plus grand bonheur des touristes restant dormir sur le Mont St Michel.

Avec Eric Vannier, Le Mont Saint Michel est également devenu le théâtre de manifestations culturelles et sportives.

Par exemple, le Festival international du Mont Saint Michel en 1987 qui regroupe de nombreux artistes.

Ou encore la création du marathon de la Baie du Mont-Saint-Michel en 1998, une course de 42 kilomètres entre Cancale et le Mont Saint Michel qui attire chaque année des milliers de coureurs français et internationaux.

Le Mont a également accueilli le Tour de France par deux fois : en 1990, le Mont Saint Michel est le point d’arrivée de la 4e étape après 203km depuis Nantes ; et en 2013 le Mont Saint Michel est le point d’arrivée d’une étape de contre la montre depuis Avranches. Ces manifestations ont nettement accru le rayonnement du Mont-Saint-Michel, qui par ailleurs est classé premier site français naturel et culturel du patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi que la venue de nombreuses personnalités.

Le maire Eric Vannier accueille de grandes personnalités politiques

Le Mont-Saint-Michel n’attire pas seulement les visiteurs mais aussi des délégations étrangères et d’importantes personnalités du monde entier.

En 1983, Éric Vannier participe au lancement du « Grand Projet de Rétablissement du Caractère Maritime » et reçoit pour l’occasion au Mont-Saint-Michel le Président François Mitterrand qui prononce un discours à l’Abbaye pour le lancement du projet et ôte la première pierre de la digue de la Roche Torin.

eric-vannier-margaret-thatcher

Un an plus tard, le 28 avril 1984, la cérémonie officielle pour l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO de la « Merveille de l’Occident » est organisée par le maire du Mont Saint Michel avec le directeur général de l’UNESCO, Amadou-Mahtar MBow. Plusieurs ministres français sont d’ailleurs présents pour l’occasion, notamment Jack Lang, Ministre de la Culture et Paul Quilès, Ministre de l’urbanisme.

Le 30 novembre 1988, Éric Vannier accueille Margaret Thatcher, Premier Ministre Britannique et François Mitterrand, Président de la République lors d’un sommet sur les relations Est-Ouest, les droits de l’homme et le désarmement. Durant son discours, François Mitterrand a souligné que : « Madame Thatcher faisait observer que nous étions dans un très beau lieu, c’est vrai et nous le ressentons comme elle ». A cette occasion, Margaret Thatcher et François Mitterrand ont déjeuné dans la fameuse Auberge La Mère Poulard.

Lors de la signature de la convention officielle entre l’Etat, la région Basse-Normandie, la Manche et le Mont Saint Michel le 1er avril 1995, Eric Vannier reçoit Edouard Balladur, le Premier Ministre de l’époque, qui prononce un discours pour le désensablement du Mont et qui promet d’affecter 300 millions de francs sur le budget de l’Etat pour ce projet. Une promesse qui a été maintenue par son successeur Alain Juppé.

Enfin en 2007, le Mont Saint Michel accueille Nicolas Sarkozy ainsi que son futur Premier Ministre François Fillon, pour le lancement de sa campagne présidentielle. Nicolas Sarkozy décrit le Mont St Michel comme « un lieu très symbolique de ce que l’homme a fait de mieux mais aussi des erreurs de l’homme, de la nature, de ce qu’on peut faire pour arranger les choses, de la rencontre entre une République laïque et en même temps une spiritualité ».

nicolas-sarkozy-mont-saint-michel

En 2015, le président de la République François Hollande est attendu pour inaugurer officiellement la fin du chantier du « Grand Projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint Michel ». Monsieur Eric Vannier, ancien maire du Mont Saint Michel assistera à cette cérémonie en tant que maire honoraire du Mont Saint Michel. Ainsi, de François Mitterrand à François Hollande, en passant par Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, Edouard Balladur, Alain Juppé et Dominique de Villepin, les plus hautes autorités de l’Etat se sont retrouvées unies autour du « Grand Projet du Mont Saint Michel ». Comme Eric Vannier l’avait souhaité depuis 1983, le « Grand Projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint Michel » est un projet de consensus national, tourné vers le monde et qui fait honneur à la France.

Eric Vannier, le marché japonais et le développement touristique du Mont Saint Michel

Dans la continuité de ses ambitions pour le tourisme au Mont Saint Michel, Eric Vannier participe fortement au développement du marché japonais depuis les années 1980 avec des échanges avec les grandes villes japonaises de Tokyo, Osaka, Yokohama et en réalisant également des échanges avec l’île sacrée japonaise de Miyajima, ville jumelée au Mont depuis le 16 mai 2009.

eric-vannier-jumelage-miyajima

Le rayonnement culturel du Mont-Saint-Michel associé à l’image de la France ont ainsi attiré de nombreux visiteurs japonais sur le site normand. Le tourisme japonais est alors passé de 5000 visiteurs par an à plus de 400 000 aujourd’hui et a participé à la progression de l’économie locale et des emplois.

Eric Vannier se fait l’ « ambassadeur itinérant » du Mont Saint Michel et de ses habitants en se rendant à de multiples reprises au Japon et dans de nombreux autres pays étrangers.

Lors de ses déplacements à l’étranger, il ambitionne de faire connaître le Mont et de le faire aimer par les populations étrangères.

Il sera également à l’origine du jumelage du Mont Saint Michel avec le Mont Taishan, montagne sacrée et très populaire en Chine, et participera à de nombreuses activités visant à développer l’image et le renom du Mont Saint Michel dans le monde.

Les distinctions d’Eric Vannier

Eric Vannier a profondément transformé le Mont-Saint-Michel en le modernisant et en préservant son aspect originel. La petite commune française est ainsi devenue une ville tournée vers l’avenir. C’est pour ces 24 années de bons et loyaux services qu’Eric Vannier a été récompensé le 15 avril 2014 et a reçu le titre de maire honoraire du Mont Saint Michel.

Eric Vannier a également été nommé en 1989 par le ministre de la culture Jack Lang, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres pour les mesures culturelles qu’il a prises pour la commune du Mont Saint Michel.